Logo - typo.png
 

Nos massothérapeutes

Photo prof. Chloé.jpg

Chloé Malette-Marmet

photo Jessica.jpg

Jessica Pelland

Massage relaxant

Massothérapie

La massothérapie vise à traiter et prévenir des blessures, de la douleur ou d’autres dysfonctions physiques pouvant survenir chez un individu. Elle vise également à promouvoir la santé, favoriser la détente et le bien-être.

Thérapie neuro-musculaire

Cette méthode vise à traiter des points précis de tension musculaire (souvent appelé “trigger point”). Ces points ont la caractéristique d’être douloureux, hyper irritables et causer des douleurs référées. En terme simple, un trigger point est un petit amas de fibres musculaires qui restent contractées même quand le muscle en question (formé de centaines de fibres musculaires) est au repos. Cette contraction de longue durée réduit:

  • l’apport sanguin dans la zone vue que des vaisseaux sanguins sont comprimés par la contraction

  • la quantité d’oxygène disponible pour cette zone vu que les échanges sanguins sont réduits

  • le drainage liquidien (lymphe, sang veineux et artériel) et donc créer une accumulation de déchets cellulaires

  • et désorganise également le courant nerveux musculaire et l'amplitude naturelle du muscle

 

Le thérapeute exécutera des pressions de 45 à 90 secondes sur le point trouvé dans le but de réinitier une bonne communication entre les système nerveux, vasculaire et lymphatique qui alimente le muscle et la zone ciblée. 

 

Fascia thérapie intégré

Les fascia sont de fines membranes translucides, malléables et fibreuses qui assurent plusieurs rôles dans le corps, dont : 

  • soutenir, supporter comme une charpente tous les systèmes

  • assurer la continuité, la communication et les échanges entre ces systèmes

  • Permettre la fine coordination motrice dans le corps

Ils enveloppent et traversent la peau, les muscles, les tendons, les os, les artères, les veines, les nerfs, les organes viscéraux,  les ligaments, les enveloppes crâniennes. Rien n’y échappe. 

Étant donné que les fascias sont innervés, vascularisés et munis de fibres musculaires, ils ont un grand impact sur la santé des structures qu’ils composent.

 

Lors de traumatismes, de dysfonctions bio-mécanique ou de stress, les fascias vont absorber le choc et perdre en glissement ou en mobilité.  Cette perte d’amplitude (on utilise souvent le terme « adhérence »)  entraîne une diminution:

  • de la vascularisation 

  • de l’apport en oxygène

  • des nutriments cellulaires

  • du drainage des déchets cellulaires 

La thérapeute en fasciathérapie intégré utilisera régulièrement sa pleine main pour exécuter des pressions longues à l’écoute des tissus sous ses paumes. Elle peut avoir un toucher qui varie en profondeur dépendamment du siège des tensions trouvées. Cette technique est souvent exécutée sans huile ou par-dessus le drap.